Un jeu de survie. Trouver des objets, en fabriquer d'autres, avec des objectifs à remplir et se défendre contre des méchantes bestioles, bref le train-train quotidien du survivaliste.

C'est un jeu manifestement d'origine russe, qui se passe en Russie, la version française est bien traduite. C'est un jeu plutôt réaliste, mais on reconnaitra aussi quelques travers locaux, à savoir que l'alcool aide à soigner les maux, et que fumer redonne de l'énergie...

Vous suivez une histoire et avez des quêtes à faire, pas toujours dans un ordre précis, quand vous atteignez un niveau assez haut, vous devez gérer vos actions pour obtenir des éléments ou des services pas forcément utile pour progresser dans l'histoire.

Le grand champ d'action, cette variété d'actions et la grande liberté pour gérer vos trajets aurait plutôt tendance à rendre le jeu addictif. Sauf que....

Tout est fait pour que vous achetiez la version Premium, qui devrait vraiment faciliter les choses. Ou d'autres achats ingame, on peut acheter pas mal de matériel. Et lorsque je me suis reconnecté, alors on retombe dans la proposition de publicités pour gagner des objets (souvent aléatoire et sans intérêt immédiat), mais parfois c'est mieux, on vous aide à ouvrir des portes alors que sans la pub, vous n'auriez pas dépensé l'énergie requise, car trop cher pour un gain incertain. Ça aide ─un peu.

Vous progressez en niveau, ce qui vous permet d'acquérir de nouvelles compétences, un grand classique. Mais quand même, il faut trouver des objets parfois basiques et évidemment, ils sont quasiment impossible à trouver. Sauf à en acheter, j'imagine.

Une sale tronche de gueux pauvre et qui va mourir à ce rythme-là.

On peut jouer Day R Survival en solo et offline, c'est ce que j'ai fait un bon moment, mais c'est vraiment difficile, même en mode facile (où on meurt difficilement, effectivement), on ne trouve pas assez à manger et du coup, on passe son temps à en chercher.

Et il sème ses objets car il n'a plus la force de les porter.

C'est même pire que ça, en forêt, où c'est sensé être plus facile pour se nourrir, la dépense énergétique est en moyenne supérieure au gain...

Et on tombe très vite dans des spirales négatives qui vous mène à mourir. Du genre il vous faut de l'eau propre et votre énergie est quasi-nulle, donc un recycleur qui a besoin de colle, mais comme vous n'avez plus d'eau ni d'énergie, ça va mal se passer...

On peut également avoir des animaux de compagnie, qui aident vraiment, à condition de les nourrir et de les soigner, et comme vous avez déjà du mal à survivre vous-même...

Mes statistiques quand j'ai décidé d'abandonner. J'ai vraiment essayé. J'ai tenu 6 mois et parcouru 7000 bornes.

Il existe une possibilité de jouer à plusieurs, de rencontrer d'autres joueurs. Faudra alors être connecté.

Les achats ingames et les publicités sont de bonne guerre, il faut bien que les inventeurs du jeu vivent, mais bon, là c'est vraiment trop et j'ai abandonné. Et ce n'est pas le genre de la maison. 3 étoiles du coup.