Don't Starve Together

(2014-2015) Je me suis bien amusé avec Don't Starve Together, mais heureusement que je jouais en coopération avec mon fils.

Don't Starve Together est un jeu de survie: vous devez collecter surtout à manger en prévision du prochain hiver, ainsi que récoltez des pierres et de l'or pour fabriquer des objets qui vous aideront à survivre aux divers ennemis qui ne manqueront pas de venir vous chatouiller. Et pour commencer, il faut faire du feu pour passer la première nuit, car dans le noir, c'est trèèès dangereux.

J'étais toujours Wilson, le personnage de base avec sa barbe qui pousse (et que l'on rase parfois afin de fabriquer d'autres objets).

Mais c'est un jeu de survie qui ne pardonne pas: une fois mort, à moins d'avoir un ami qui aura fabriqué de quoi vous ressusciter -prévoyez votre coup avant- et bien c'est cuit, il faut recommencer à zéro.

Cette petite BD de Canard PC résume bien le jeu, c'est à peine caricaturé. Faire du feu, avoir un sac à dos, chassez le lapin, trouver des bisons, faire des cultures... la routine quoi.

Avec mon fils, on a bien essayé de parcourir l'intégralité du monde pour voir s'il existait une sorte de porte de sortie ou de fin: nous avons fait chou blanc, et on peut affirmer que l'on a cherché un moment.

Je m'étais fait une spécialité de capturer des lapins vivants pour les conserver dans un enclos (une sorte de clapier quoi) que je construisais avec des planches. Au moins, ils restaient toujours comestibles, car si vous les tuez, et bien la viande, même séchée, ne se conserve pas éternellement.

80 jours de survie: un score très honorable! Nous y avons passé des heures, chacun sur son PC, en coopération sur un LAN.